Pourquoi la Super NES mini fût un échec

Pourquoi la Super NES mini fût un échec

08/11/2020 0 Par Pinux FR

Nintendo, SEGA, Playstation ou encore ATARI ont voulu surfer sur la mode du retrogaming en lançant respectivement leurs anciennes consoles réactualisées et en taille réduite.
Mais aujourd’hui je compte vous parler de la Super NES mini qui, pour ma part, aurait pu fonctionner si Nintendo avait offert plus de liberté à la console au lieu de la fermer au maximum…

Mais c’est quoi, la Super NES mini ?

La Super NES mini est une console sortie le 29 Septembre 2017 reprenant la format de la Super Nintendo mais en plus petit.
Cette nouvelle console comprend 21 jeux (entièrement en anglais) qui sont émulés. En effet, il ne s’agit pas du système électronique d’origine qui a été réduit mais d’un système électronique moderne, identique à ce que l’on retrouve dans les smartphones.

Nintendo a fait le choix d’utiliser un Linux au lieu de leur système d’exploitation propriétaire. L’avantage est qu’on va pouvoir sauvegarder ses parties de façon simple en revenant au menu. On va même pouvoir revenir en arrière juste avant de se prendre un tir mortel de Bowser qu’on allait enfin dégommer.

Super NES vs Super NES mini Classic

La manette chinoise

On retrouve deux manettes dans le même format que la console d’origine. À la différence que la connectique est un USB propriétaire. Pas de manette sans fil du coup, dommage. D’autant plus que certaines personnes ayant la console d’origine ont remonté que les nouvelles manettes avaient un effet granuleux et non lisse.

Hack me if you can

Il n’aura pas fallut longtemps pour que la Super Nes mini se fasse sauter les verrous par des bidouilleurs.
Pour quelle raison me direz-vous ? Eh bien pour ajouter des jeux ou en enlever. Ils ne sont pas tous bons et on aimerait en ajouter certains.
Certains veulent juste avoir les jeux en français car de base ils sont tous en anglais. Allez faire jouer votre fils ou votre fille à un Zelda en Anglais, le/la pauvre va lâcher et retourner sur Fortnite.

Au revoir, au revoir président

Le 17 Décembre 2018 annonce la fin de la console. La Super Nes mini n’aura été disponible que pendant 1 an. Pourtant l’engouement des joueurs étaient là lors de l’annonce mais moins lorsqu’elle a été commercialisée.
Aujourd’hui vous trouvez la console à des tarifs qui font froid dans le dos. 215€ sur Amazon et vendue par… Nintendo. A ce prix là, autant avoir une recalbox avec le boîtier Super Pi et les manettes qu’on veut, ça reviendra moins cher.

Et si Nintendo avait…

Nintendo aurait pu réussir une meilleure commercialisation de sa console si elle avait effectué les points suivants :

  • Des manettes sans-fil. Quoi de plus énervant que les câbles ? En tout cas pour ma part, je déteste les manettes filaires, elles ne sont jamais suffisamment longues. Ma femme ou moi, on se prend les pieds dedans quand elles ne sont pas rangées (osez me dire que vous rangez vos manettes filaires à chaque fois).
    Actuellement, on ne peut jouer qu’à deux avec les manettes filaires. Mais avec les manettes sans fil, on aurait pu jouer à 4, voir 8 (mario kart) quand on a un grand écran 4K.
    Enfin, la société 8bitdo a quand même sorti la manette en version sans-fil (voir lien après).
  • Un multijoueur en ligne. Un Mario kart en ligne ou un Street Fighter contre un inconnu, ça aurait été top. Un classement de joueurs par jeux aussi ça aurait été sympa.
    Et même pouvoir partager ses sauvegardes ou ses captures d’écran.
  • Un Super eShop. Comme le eShop de Nintendo mais dédié à la Super Nintendo mini. Afin de pouvoir télécharger d’autres jeux, des fonds d’écran ou des musiques pour l’écran d’accueil.
    Et en poussant le concept plus loin, des applications du style Spotify ou Netflix pour que la console puisse faire comme nos consoles dernières générations
  • Un upscale 4K. Nintendo est bien gentil, mais jouer en hyper pixelisé sur ma télé 4K… Non merci. Un upscale 4K aurait été un plus non négligeable.

Mon avis

Au vu du prix, avoir une Super NES mini aujourd’hui n’est pas intéressant. J’ai une recalbox qui me permet de jouer aux jeux Super Nintendo et je ne suis pas limité à un nombre précis.
Libre à vous si vous souhaitez vous la procurer, mais pour ma part, elle n’en vaut pas la peine. Autant s’acheter une Super Nintendo d’occasion avec des jeux qui vous plairons vraiment dessus.

Conclusion

Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités. Malheureusement, Nintendo ne l’a pas compris lorsqu’ils ont sorti la Super NES mini. Ils auraient du pousser le concept de console rétro plus loin en l’adaptant à notre monde actuel.