Comment utiliser Retroarch sur Xbox One ou Xbox serie X

Comment utiliser Retroarch sur Xbox One ou Xbox serie X

07/07/2021 4 Par Pinux FR

Un nouvel article à jour vous permet de ne plus utiliser le Mode Developpeur pour installer Retroarch :
https://pinux.fr/2022/03/11/comment-utiliser-retroarch-sur-xbox-one-ou-xbox-serie/

Si comme moi, vous possédez la Xbox Serie X (Oui, je mesure ma chance de l’avoir) ou que vous possédez une Xbox one (S ou X) ou encore une Xbox Serie S, eh bien vous allez pouvoir jouer à vos rétros jusqu’à la PS2, Wii/Gamecube, Dreamcast.

ATTENTION : Je ne suis en aucun cas responsable des dégâts qui pourraient causer cette version de Retroarch sur votre console adorée.
Je ne suis en aucun cas responsable du ban Microsoft que pourrait causer cette version de Retroarch.
Ce tuto n’est là qu’à titre d’information.
Ce tuto a été testé sur une Xbox Serie X, je n’ai malheureusement plus de Xbox One pour tester mon tuto et vous valider son bon fonctionnement.

Mieux qu’un remaster

Vous vous demandez quel est l’intérêt alors qu’il suffirait de brancher une Gamecube sur votre télé ? Si comme moi vous avez une télé 4K, les graphismes de la Gamecube risquent de piquer… L’avantage de cette version de Retroarch est que je peux régler un upscale jusqu’en x6 pour la Gamecube à 60 fps. Pour avoir fait du Mario Kart Double Dash avec ma femme, je peux vous garantir que cet upscale rend le jeu aussi joli que les derniers jeux sorti sur la Serie X.
L’avantage supplémentaire est de pouvoir sauvegarder et restaurer quand on veut. Plus besoin d’attendre le point de sauvegarde. Je peux lancer une partie avant de manger, sauvegarder et éteindre la console quand madame m’appelle pour me dire que c’est prêt.
Encore un avantage, c’est que les manettes de Xbox ont toujours été (pour ma part) très agréable à avoir en main comparées à la concurrence. Ces dernières sont d’ailleurs automatiquement reconnues dès qu’on les allume. Je commence Mario kart en solo, ma femme arrive, allume la seconde manette et on peut faire une partie à deux en sélectionnant 2 joueurs sans redémarrer Retroarch.

Télécharger Retroarch et l’installer

Edit du 30/08/21 : La technique utilisant le Microsoft Store ne fonctionne plus. Je vous conseil plutôt d’utiliser le lien suivant qui est une mise à jour de l’article :
https://pinux.fr/2022/03/11/comment-utiliser-retroarch-sur-xbox-one-ou-xbox-serie/

Le principe va être de “contourner” la sécurité d’installation de Retroarch via le Microsoft Store.
Pourquoi je dis “contourner” avec des guillemets ? Car on va passer par un navigateur internet pour accéder au store de Microsoft. Ce qui nous permettra d’indiquer sur quel équipement on veut l’installer. En tout cas, ça été le cas car je suis sous Linux et qu’il n’est pas possible d’ouvrir l’application Microsoft Store sur mon Ubuntu ^^.
Voici le lien : https://www.microsoft.com/en-gb/p/retroarch69/9mx29m0p7rqc?rtc=1&activetab=pivot:overviewtab

Cliquez sur “Get” et vous pourrez choisir l’équipement sur lequel vous souhaitez l’installer.

Sur quelle console vais-je l’installer mmmmh…

Suite à ça, Retroarch va s’installer sur votre Xbox. Ce dernier apparaîtra sur votre accueil Xbox.
Pour plus de facilité, je vous conseille d’installer de la même manière DurangoFTP qui vous permettra de transférer facilement vos images de jeux (ROM) sur vos Xbox.
https://www.microsoft.com/fr-fr/p/durangoftp/9nkpzmq8r1mr?rtc=1&activetab=pivot:overviewtab

Première configuration de Retroarch

Télécharger les Assets

Une fois cela fait, vous pouvez démarrer Retroarch sur votre Xbox. Au premier démarrage, vous risquez d’avoir le message d’erreur concernant les Assets. Ne me demandez pas ce que c’est, je n’ai pas compris. Mais ça permet d’avoir une interface plus belle.
Pour cela, rendez-vous dans “Menu Principal”, puis “Mise à jour en ligne” et enfin sélectionnez “Mettre à jour les assets”.
Pour ma part, j’en ai profité pour tous mettre à jour.

Changer le pilote graphique

Dès que ça sera fait, vous pourrez changer le pilote graphique utilisé. Par défaut Retroarch utilise “gl”. Pour jouer à la Gamecube, il faut utiliser “d3d11” sinon vous aurez droit à un écran noir avec le son du jeu… Ça serait dommage, non ?
Pour cela, rendez-vous dans “Réglages”, puis “Vidéo”, ensuite “Sortie vidéo” et là, vous pouvez sélectionner “d3d11”.
Je vous conseille de quitter Retroarch par le “Menu Principal” puis de le relancer afin que ce soit pris en compte.
Il peut arriver que le pilote graphique repasse en “gl”. Du coup je vérifie à chaque démarrage si “d3d11” est bien coché avant de lancer un jeu.

Configurer le raccourcis menu

Oui on peut accéder au raccourci de manière simple avec un raccourci de boutons.
Pour cela, vous allez devoir vous rendre dans “Réglages”, puis “Entrées”, puis “Raccourcis”. Là, vous trouverez une ligne nommée “Combinaison manette pour afficher/masque le menu”.
Vous pouvez sélectionner cette ligne et une fenêtre vous demandera un ensemble de touches pour ouvrir le menu Retroarch en jeu. Pour ma part, j’ai sélectionné la touche “Affichage” et “Menu” sur ma manette.

Activer l’upscale dans les jeux

Je prendrais l’exemple de la Gamecube car c’est la console qu’il m’intéressait d’émuler sur ma Serie X.
Après avoir démarré un jeu dans Retroarch, appuyé sur les touche du raccourci menu que vous avez configurez précédemment.
Sélectionné “Options” puis “EFB Scale”. Là, vous pourrez choisir le multiplicateur de votre choix afin que ça applique un upscale sur le jeu. Pour am part, j’ai pu sélectionner le maximum qui est x6, soit une résolution de (3840 x 3168).

Copier vos sauvegarde (ROMS) de jeux et les faire apparaitres

Grâce à DurangoFTP (installer plus haut dans cet article), vous pouvez copier vos images de jeux (ROM). Je vous conseille de créer un dossier “roms” dans /LOCALFOLDER/8159FlowerStore.13848F0B26BE7_n8a74b4t2v6h4/LocalState
Dans ce dossier “roms”, j’ai créé d’autres dossiers portants chacun un nom de consoles : Dreamcast, Gamecube, Wii
C’est dans ces dossiers que vous allez pouvoir coller vos roms.

Une fois cela fait, vous allez pouvoir faire scanner le dossier par Retroarch afin qu’il vous fasse apparaître les jeux.
Pour cela, rendez-vous dans “Importer du contenu”, puis “Analyser un dossier”. Vous verrez apparaître une “Q:\” avec un chemin à rallonge après. C’est lui qu’il faut sélectionner. Une fois dedans, sélectionnez le dossier “roms” puis “Analyser ce dossier”. Selon la quantité de roms que vous aurez transféré, cela prendra quelques secondes à plusieurs minutes.

Vous verrez apparaître sur la page d’accueil de Retroarch les différentes plateformes de vos roms. Dans mon cas, on voit apparaître la Dreamcast, Gamecube et la Wii.

Conlusion

J’espère que cet article vous permettra de vous rendre compte de la puissance d’émulation d’une Xbox qu’elle soit One ou Serie.
J’ai remarqué aussi que Retroarch semblait plus simple dans certains cas que Recalbox. A aucun moment je ne dis que l’un est meilleur que l’autre. Chacun a ses avantages que l’autre n’a pas.
Pour ma part, je vais pouvoir prendre beaucoup de plaisir à redécouvrir certains jeux gourmands que je ne pouvais pas émuler sur mon pauvre Raspberry Pi 3b+. Enfin… Quand j’aurais finis Assassin’s Creed Valhalla ;-).
De plus, ça va me permettre de vous faire des tutos sur ce Retroarch sur Xbox One ou Xbox Serie.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager et me laisser un commentaire 😉